mercredi, 21 novembre 2018
French Chinese (Simplified) Dutch English German Italian Japanese Russian Spanish
A+ R A-

Pointe de Séhar (à Trédrez-Locquémeau)

Imprimer   
Pointe de Séhar (à Trédrez-Locquémeau)loupe

Séhar
Trédrez-Locquémeau
Côtes d'Armor

    Cette pointe se trouve à l’extrémité d’une presqu’île jointe à la terre, à l’origine, par deux cordons de galets.
    A la fin du XIXe siècle, une route fut aménagée sur l’un des cordons afin de favoriser le développement du port de Locquémeau, en pleine expansion sardinière.
    Entre les deux cordons de galets s’étend le petit étang du Vorlenn. A l’origine, celui-ci était recouvert par la marée deux fois par jour. Des travaux de remblaiement au cours des années 70 l’ont, en partie, comblé. Bien que réduit, l’étang a été conservé ; aujourd’hui, il accueille des oiseaux migrateurs et abrite une flore rare et spécifique.
    Sur la façade est de la presqu’île se trouve une grève de galets et de sable appelée ‘an Aod Bras’ (la Grande Plage, en breton). Devant cette plage est aménagé le port de plaisance de Locquémeau.
    En breton, la Pointe de Séhar se nomme Beg Sec’h, ce qui se traduit par pointe sèche.
    La Pointe de Séhar marque le début de la falaise de Trédrez, site naturel classé, que l’on peut longer par le sentier des douaniers.
    
    Situation : La pointe de Séhar se trouve à environ 4 kilomètres à l’ouest de Lannion ; il faut rejoindre le village de Locquémeau puis suivre les indications en direction du port.