mardi, 17 octobre 2017
French Chinese (Simplified) Dutch English German Italian Japanese Russian Spanish
A+ R A-

 

      

Chapelle Saint-Roch

Saint-Roch
Lannion
Côtes d'Armor

    La chapelle Saint Roch a été édifiée aux XVe et XVIe siècles, probablement à l’initiative des seigneurs de Cruguil.
    L’édifice de plan rectangulaire possède un chevet plat percé d’une baie en forme d’arc brisé avec un remplage Renaissance, ainsi qu’un clocher-mur trégorois à une chambre de cloche.
    La porte située sur la façade sud est la plus travaillée ; en forme d’arcs brisés, elle est surmontée de pinacles latéraux et d’un fleuron central.
    A l’intérieur, on peut découvrir un chancel surmonté d’une poutre de gloire. On remarquera aussi les sablières sculptées de scènes de chasse et de scènes du roman du renard.
    Sur le placître s’élève un calvaire de granit datant du XVIIe siècle.
    En contrebas de la chapelle, sur le chemin menant au Léguer, le visiteur découvrira une fontaine datant du XVe siècle.
    Depuis 2004, la chapelle est devenue un lieu de culte orthodoxe.
    Saint-Roch est le saint patrons des malades et des handicapés. Né en 1295, Saint-Roch vécut pauvrement en soignant les malades de la peste. Il fut lui-même atteint de la maladie, se retira dans la forêt pour ne pas infecter les autres et fut soigné par un chien. Guéri mais défiguré par la maladie, il retourna chez les siens avant d’être fait prisonnier par erreur. Par humilité, il ne protesta pas et demeura en prison ; il périt de misère en 1378.
    
    Situation : la chapelle Saint Roch se trouve à environ 1 kilomètre à l’ouest de la ville de Lannion, en bordure de la route menant à Trébeurden.
  

 
      

Chapelle Saint-Thurien

Servel
Lannion
Côtes d'Armor

    Construite au XVe siècle, cette chapelle s’écroula au XVIIIe siècle. Elle fut restaurée et le baptème de la cloche fut célébré en juillet 1757.
    La chapelle, de plan rectangulaire, possède un clocher-mur à une chambre de cloche.
    On remarquera la coquille Saint-Jacques gravée sur le seuil du portail ouest.
    La chapelle est située dans la vallée de Goas-Lagorn. Celle-ci est devenue la propriété du Conservatoire du Littoral en 1993. Depuis, des travaux de restauration du site ( aménagement de prairies et de sentiers) ont été entrepris.
    Le pardon de Saint-Thurien est célébré le troisième dimanche de juillet.
    
    Stuation : la chapelle Saint-Thurien se trouve à environ 5 kilomètres à l’ouest de Lannion. Il faut prendre la route en direction de Trébeurden ; la route menant à la chapelle se trouve sur la gauche, environ 3 kilomètres après la sortie de Lannion.

 
      

Chapelle Notre Dame de la Cour (à Lantic)

La Cour
Lantic
Côtes d'Armor

Cette chapelle est édifiée à partir de 1430, grâce aux dons du Duc de Bretagne Jean V.

Les trois travées du choeur et la chapelle latérale sont achevées en 1464. Les travaux reprennent en 1520 avec la construction de la nef et de la tour.

L'édifice est à cette époque entouré de douves remplies d'eau ; le seigneur de Buhen-Lantic rend la justice dans une bâtisse annexe, d'où le nom de cour.

La chapelle est reconstruite entre 1765 et 1771 en raison de lézardes dues au sol marécageux.

Trois années plus tard, la tour s'effondre avec une partie de la charpente; la reconstruction du pignon ouest et de la tour s'achève en 1777.

En 1874, un incendie détruit la nef. Des travaux de réfection sont entrepris et le nouveau clocher est inauguré en 1899.

La chapelle comporte un vitrail (1463) retraçant en 18 panneaux la vie de la Vierge Marie.

La chapelle abrite aussi une piéta du XVIe siècle, une statue de Saint-Guillaume du XVIe siècle et un gisant (XVIe) de Guillaume de Rosmadec, Vicomte de Mayneuf et seigneur de Buhen-Lantic.

On y trouve aussi un ex-voto (huile sur toile), du XIXe siècle, représentant la Vierge sauvant un navire.

 
      

Chapelle Saint-Carré

Saint-Carré
Lanvellec
Côtes d'Armor

    La chapelle Saint Carré est dédiée à Notre-Dame de Pitié.
    Sa construction fut décidée à la suite de trois apparitions de la Vierge à Jean Bizien, un paysan de Lanvellec, en 1660.
    La chapelle fut édifiée en 1696 et 1697. En 1875, le clocher fut détruit par la foudre et la chapelle dut être reconstruite.
    La chapelle possède un clocher mur avec une tourelle d’accès ; au-dessus du porche se trouve un oratoire extérieur.
    Des chaînes accrochées à l’une des poutres rappellent l’histoire d’un bagnard. Celui-ci, injustement condamné, fit le voeu d’un pélerinage pieds nus pour offrir ses chaînes à la Vierge de Saint-Carré, s’il était innocenté. Le véritable meurtrier fit des avoeux sur son lit de mort et le bagnard injustement accusé réalisa son voeu.
    Le pardon a lieu durant les trois jours de la Pentecôte.
    
    Situation : la chapelle Saint-Carré est située à environ 4 kilomètres au sud-ouest de Plouaret ; la direction du village de Saint-Carré est indiquée à partir de la route principale joignant Plouaret à la RN12.

 
      

Chapelle Saint-Goulven

Saint-Goulven
Lanvellec
Côtes d'Armor

    Entourée d’arbres, la petite chapelle Saint-Goulven domine la vallée du Roscoat.
    L’édifice a été fondé au XVIIe siécle par la famille Quemper de Lanascol.
    En ruines en 1852, la chapelle était sur le point de disparaître ; les pierres étaient destinées à la construction de la mairie. Au dernier moment, miracle, on décida de restaurer l’édifice.
    En 1983, la chapelle menaçait à nouveau ruines ; elle fut restaurée grâce à l’action de Pierre Delestre.
    Entièrement construite en pierres de taille, la chapelle présente un plan rectangulaire. Sa porte latérale surmontée d’accolades gothiques provient probablement d’un édifice plus ancien datant du XVe ou XVIe siècle.
    L’intérieur renferme un beau retable en bois polychrome sculpté.
    En contrebas se trouve une fontaine datant de 1652.
    Le pardon est célébré le 4ème dimanche de juillet.
    
    Situation : La chapelle Saint-Goulven se trouve à environ 2 kilomètres au nord-est du bourg de Lanvellec, non loin de la route joignant Lanvellec à Keraudy.
  

 
      

Chapelle Notre-Dame de Kergrist

Kergrist
Le Faouët
Côtes d'Armor

    Cette chapelle a été édifiée à la fin du XVe siècle par les seigneurs de Coatmen, dont le blason figure dans le chœur.
    Entièrement construit en pierres de taille, l’édifice comporte une nef unique et une petite chapelle latérale au nord.
    En 1648, le pignon ouest s’écroula ; il fut reconstruit deux ans plus tard, en 1650.
    Le clocher à deux chambres de cloche date de 1772.
    A l’intérieur, le visiteur peut découvrir une sablière sculptée d’animaux fantastiques et de personnages grotesques en costumes du XVe siècle.
    La chapelle renferme une statue de Saint-Cado datant du XVIIIe siècle. Cado évêque et martyr , mort en 570, est aussi célébré dans la chapelle de Clérin à Saint-Clet.
    Sur le placître s’élève un calvaire datant de la fin du XVIe siècle.
    
    Situation : le village du Faouët se trouve à environ 15 kilomètres au nord-est de Guingamp.
   

 
      

Chapelle Notre-Dame du Dresnay

Le Dresnay
Loguivy-Plougras
Côtes d'Armor

    La chapelle du Dresnay a été construite par la famille Quelen du Dresnay au cours de la seconde moitié du XVIème siècle.
    Au moment de la Révolution, les terres du Dresnay étaient la propriété de l’illustre Marquis de Lafayette, héros de la guerre d’indépendance américaine.
    La chapelle présente un plan en forme de croix latine, avec un chevet plat. Son clocher est composé de 2 baies géminées surmontées d’une arcade terminée par un lanterneau.
    L’entrée à colonnes surmontées d’un fronton est empreinte d’un style Renaissance.
    La place du petit village du Dresnay fut le lieu d’un événement tragique en mai 1944 : douze hommes du village furent déportés en Allemagne et y moururent.
    Un monument a été érigé en leur mémoire auprès de la chapelle.
    
    Situation : la chapelle du Dresnay est située à environ 5 kilomètres au sud-ouest de Belle-Isle-en-Terre. Partant de Belle-Isle, il faut d’abord aller jusqu’à Loc-Envel puis prendre la direction de Loguivy-Plougras.
   

 
      

Chapelle Sainte-Geneviève

Sainte-Geneviève
Morlaix
Finistère

    La chapelle Sainte-Geneviève a été édifiée au XVIème siècle.
    Elle présente un plan en forme de T et possède un clocher mur avec 3 chambres de cloches et une tourelle d’accès, située au nord.
    Sainte-Geneviève a vécu au temps de Clovis ; sa piété aurait permis d’écarter de Paris les hordes de Huns d’Attila. En Bretagne, son culte aurait supplanté celui d’une sainte bretonne appelée Guenosam.
    
    Situation : la chapelle se trouve à environ 2,5 kilomètres au nord-est de la ville de Morlaix, à proximité de l’aéroport.
 

 
      

Chapelle Sainte-Barbe (à Paimpol - Kérity)

Kérity
Paimpol
Côtes d'Armor

Cette chapelle a été construite au XVIIe siècle sur un tertre dominant la rade de Paimpol.

L'édifice renferme un riche mobilier, avec notamment un Christ en croix datant de l'époque médiévale, une Vierge à l'Enfant du XVe siècle, dite Notre Dame Blanche, et plusieurs statues de bois polychromes des XVIe et XVIIe siècles.

La chapelle est entourée d'un mur d'enclos. Elle conserve un calvaire de près de cinq mètres, placé à l'extérieur de l'enclos. A proximité, un petit édifice semi enterré, a été transformé en oratoire abritant une statue de Sainte-Barbe. Cet édifice était recensé comme une cave voutée durant la période révolutionnaire.

Situation : La chapelle Sainte-Barbe se trouve dans le quartier de Kérity à Paimpol.

 
      

Chapelle Saint-Hervé

Ménez-Bré
Pédernec
Côtes d'Armor

    Située au sommet du Méné-Bré (301 mètres), la chapelle Saint-Hervé domine la région ; cette position privilégiée constitue un superbe point de vue sur la quasi-totalité du Trégor.
    Les soubassements de la chapelle sont très anciens ; ils dateraient du VIème siècle.
    Ce sont les seigneurs du Cleuziou qui furent à l’origine de la construction de la chapelle ; celle-ci fut reconstruite au XVIème et XVIIème siècle.
    La chapelle est vouée à Saint-Hervé, né aveugle et doté de dons surnaturels. Selon la tradition, ce serait Hervé qui aurait fait jaillir l’eau de la fontaine voisine.
    Tous les ans, à la fin septembre, une grande foire aux chevaux est organisée sur le site du Méné-Bré.
    Le pardon est célébré au mois de juin.
    
    Situation : Le Méné-Bré est situé à environ 10 kilomètres à l’est de Guingamp, entre les villages de Louargat et de Pédernec.