lundi, 18 décembre 2017
French Chinese (Simplified) Dutch English German Italian Japanese Russian Spanish
A+ R A-

Manoir de la Noë-Verte (à Lanloup)

Imprimer   
Manoir de la Noë-Verte (à Lanloup)loupe

Noë-Verte
Lanloup
Côtes d'Armor

Construit au début du XVe siècle, le manoir de la Noë-Verte est défendu par deux enceintes fortifiées, dotées de tourelles percées de meurtriéres.

Le logis principal s'achève par une tour coiffée en poivrière.

La façade conserve des ouvertures à meneaux dont une, plus ancienne, est géminée et trilobée.

On remarque aussi une haute lucarne dont le fronton est sculpté d'animaux fantastiques.

Le manoir a été la propriété des famille de Boisgelin, au XIVe siècle, puis Pinart de Kerverziou, au XVe siècle.

Au XVIIe siècle, il est devenu la propriété de Jean de Lannion, seigneur des Aubrays. Nommé par Louis XIII capitaine des Gardes-côtes, des ports et des havres de l'évêché de Tréguier, Jean de Lannion, dit 'Lezodré', s'illustre par de hauts faits d'armes. Il rétablit l'ordre dans les campagnes du Trégor et du Goëlo ravagées par des bandes de pillards.

La légende raconte que Lezodré montait dans sa chambre accompagné de 'Marmouz', son fidèle cheval.

Situation : Le manoir de la Noë-Verte se trouve en bordure de la route joignant Lanloup à Pléhédel.