jeudi, 19 octobre 2017
French Chinese (Simplified) Dutch English German Italian Japanese Russian Spanish
A+ R A-

 

      

Port de Gwin-Zegal (à Plouha)   

Gwin-Zegal
Plouha
Côtes d'Armor

Ce petit port a été créé au Ve siècle par des moines irlandais, lors de leur migration vers les côtes bretonnes.

Des troncs d’arbre de 8 à 10 mètres de hauteur, plantés dans le sable avec leurs racines, entourés de grosses pierres à leur base, servent de pieux pour amarrer les bateaux.

Ce mouillage est l’un des derniers de ce type en Europe.

Situation : Le port de Gwin Zegal se trouve à environ 2 kilomètres à l’ouest du bourg de Plouha.

 
      

Site du Yaudet (à Ploulec'h)

Le Yaudet
Ploulec'h
Côtes d'Armor

    La découverte d’outils de silex et de fragments de poterie sur ce promontoire, lors de fouilles menées depuis 1991, témoignent d’une occupation de ce site depuis l’époque néolithique.
    Un rempart fut construit durant la période gauloise au sommet de la falaise dominant le port et la rivière du Léguer.
    Les autorités romaines renforcèrent le rempart par un mur de pierres maçonnées, large d’un peu plus d’un mètre et toujours apparent.
    Siège épiscopal aux premiers siècles, le Yaudet a vu se succéder 72 évêques rattachés à l’Eglise d’Angleterre.
    En 535, Saint Tugdual, premier évêque reconnu par Rome, doit fonder l’Episcopat à Tréguier, le Yaudet ayant été détruit par les invasions successives des danois.
    Le Yaudet restera longtemps un site défensif ; ainsi, au XVIIIe siècle, un corps de garde sera construit pour la surveillance de la baie.
    
    Situation : le site du Yaudet est située à environ 5 kilomètres à l’est de Lannion, sur la rive gauche du Léguer.
   

 
      

Bois d'Avaugour

Saint-Péver
Côtes d'Armor

    Le bois d’Avaugour et le bois Meur sont deux massifs forestiers accolés, représentant au total une surface de 1100 hectares.
    Les 2 bois s’étalent en partie sur les communes de Boquého, Lanrodec, Saint-Fiacre et Saint-Péver.
    Le bois d’Avaugour est composé principalement de feuillus et le bois Meur de résineux.
    Le domaine abrite une faune riche ; il n’est pas rare d’observer au sol des traces de passage de sangliers, de cerfs ou de chevreuils.
    Il faut aussi signaler la présence dans le bois d’une plante appelée la rossolis. C’est une petite plante carnivore et ses feuilles de quelques centimètres ressemblent à des poils. Avec un peu de chance, on peut l’observer mangeant un insecte.
    Le domaine a été acquis par le Département des Côtes d’Armor en 2005. Des itinéraires balisés de randonnée pédestre sont proposés au départ du point d’accueil, situé au centre géographique des bois, à la ferme du bois Meur. Il existe aussi des circuits équestres et VTT.
    
    Situation : Les bois d’Avaugour et Meur se trouvent à environ 10 kilomètres au sud-est de Guingamp.
   

 
      

Marais du Quellen (à Trébeurden)

Quellen
Trébeurden
Côtes d'Armor

    Il y a 2000 ans, un cordon dunaire s’est mis en place au fond de l’anse de Goas-Trez. Cet élément a progressivement barré l’écoulement des eaux et un marais d’eau douce s’est formé en amont.
    Jusqu’à une période récente, le marais était exploité par l’homme : bois de chauffage, pâturage, coupe de roseaux pour le chaume...
    Ces pratiques ont été abandonnées il y a quelques décennies, laissant la place à un développement de la végétation.
    Devenu propriétaire du site en 1983, le Département des Côtes d’Armor en a entrepris l’aménagement. Des chevaux de Camargue ont été introduits afin de contrôler le développement de la végétation et de retrouver la variété et la richesse antérieures de la flore. Un sentier balisé cheminant sur de vieux talus, hauts et larges, a été aménagé autour du site, dont la surface atteint 23 hectares.
    Des visites guidées du marais sont proposées pendant l’été.
    
    Situation : le Marais du Quellen se trouve en bordure de la route côtière joignant Trébeurden à Trégastel, environ un kilomètre après avoir quitté Trébeurden.
   

 
      

Pointe de Bihit (à Trébeurden)   

Bihit
Trébeurden
Côtes d'Armor

    Située à une altitude de 88 mètres, la Pointe de Bihit dégage, sur plus de 180 degrés, un panorama exceptionnel sur la mer et la côte.
    Une table d’orientation vous aide à apprécier le paysage ; d’est en ouest, vous découvrirez : le phare des Triagoz, l’Ile Molène, l’Ile Milliau, la plage de Tresmeur, les plages de Beg-Léguer, la baie de Lannion et à l’horizon, les côtes finistériennes, jusquà Roscoff et l’Ile de Batz.
    
    Situation : Trébeurden est situé à environ 8 kilomètres au nord-ouest de Lannion ; la Pointe de Bihit se trouve à environ 1 kilomètre au sud-ouest du centre de Tébeurden.
   

 
      

Rocher du Père-Trébeurden (à Trébeurden - Le Castel)

Le Castel
Trébeurden
Côtes d'Armor

    Situé entre la Pointe de Bihit et le port de Trébeurden et faisant face à l’Ile Milliau, le Castel constitue un promontoire de granit et de verdure.
    Sur sa face sud-ouest, on peut découvrir le rocher du Père-Trébeurden. Ce colosse de pierre sculpté par les éléments prend la forme d’un personnage au sourcil ombrageux que l’on a surnommé ‘Le Père Trébeurden’.
    
    Situation : Trébeurden est situé à environ 8 kilomètres au nord-ouest de Lannion ; le rocher du Père Trébeurden se trouve sur le promontoire du Castel, à proximité du port.
   

 
      

Falaises de Trédrez (à Trédrez-Locquémeau)

Beg-An-Forn
Trédrez-Locquémeau
Côtes d'Armor


    Les falaises de Trédrez s’étendent sur environ 2 kilomètres depuis le port de Locquémeau jusqu’à la pointe de Beg ar Forn qui marque l’entrée de la Lieue de Grève.
    Il s’agit de l’un des plus grand ensemble de falaises vierges de Bretagne. Le site est en partie la propriété du Département des Côtes d’Armor.
    Le sentier des douaniers longeant la côte permet de découvrir des paysages restés sauvages ; plusieurs points de vue offrent au visiteur un panorama exceptionnel sur la baie de Saint-Michel et les côtes finistériennes.
    
    Situation : Les falaises de Trédrez se trouvent à environ 6 kilomètres à l’ouest de Lannion ; il faut se rendre au village de Trédrez puis suivre les indications en direction des falaises.
    

 

 
      

Pointe de Séhar (à Trédrez-Locquémeau)

Séhar
Trédrez-Locquémeau
Côtes d'Armor

    Cette pointe se trouve à l’extrémité d’une presqu’île jointe à la terre, à l’origine, par deux cordons de galets.
    A la fin du XIXe siècle, une route fut aménagée sur l’un des cordons afin de favoriser le développement du port de Locquémeau, en pleine expansion sardinière.
    Entre les deux cordons de galets s’étend le petit étang du Vorlenn. A l’origine, celui-ci était recouvert par la marée deux fois par jour. Des travaux de remblaiement au cours des années 70 l’ont, en partie, comblé. Bien que réduit, l’étang a été conservé ; aujourd’hui, il accueille des oiseaux migrateurs et abrite une flore rare et spécifique.
    Sur la façade est de la presqu’île se trouve une grève de galets et de sable appelée ‘an Aod Bras’ (la Grande Plage, en breton). Devant cette plage est aménagé le port de plaisance de Locquémeau.
    En breton, la Pointe de Séhar se nomme Beg Sec’h, ce qui se traduit par pointe sèche.
    La Pointe de Séhar marque le début de la falaise de Trédrez, site naturel classé, que l’on peut longer par le sentier des douaniers.
    
    Situation : La pointe de Séhar se trouve à environ 4 kilomètres à l’ouest de Lannion ; il faut rejoindre le village de Locquémeau puis suivre les indications en direction du port.
 

 
      

Pointe du Dourven (à Trédrez-Locquémeau)   

Dourven
Trédrez-Locquémeau
Côtes d'Armor

    Marquant l’entrée sud de l’estuaire du Léguer, la Pointe du Dourven se présente comme un éperon rocheux à la végétation encore sauvage. Les pins maritimes couvrant son sommet confèrent au site un aspect des plus pittoresques.
    Par le passé, la pointe servit de poste de surveillance de la côte ; un corps de garde et une guérite datant du XVIIIe rappellent le passé militaire du lieu.
    Au centre du domaine, on découvre ‘la maison de Dourven’ ; cette maison, construite en 1912 par la famille Even , est aujourd’hui dédiée à l’art contemporain.
    Le sommet de la pointe constitue un remarquable point de vue sur l’estuaire du Léguer, les plages de Beg Léguer et, à l’ouest, la pointe de Séhar.
    Le domaine, d’une surface de 43 hectares, est un site naturel protégé, propriété du Département des Côtes d’Armor. Il est ouvert au public ; des sentiers balisés et une aire de déjeuner facilitent l’accueil des visiteurs.
    
    Situation : La pointe du Dourven se trouve à environ 4 kilomètres à l’ouest de Lannion ; il faut rejoindre le village de Locquémeau puis suivre les indications en direction de la pointe.

 
      

Chaos rocheux de l'Ile Renote (à Trégastel - Ile Renote)

Ile Renote
Trégastel
Côtes d'Armor

    A l’extrémité nord de l’Ile Renote, le chaos rocheux de Castel Menguy comporte des rochers à la forme surprenante. Celui-ci, de forme circulaire, est perforé par une cuvette d’érosion ; on l’a surnommé ‘la palette du peintre’.
    
    Situation : la Presqu’île Renote est située à environ 5 kilomètres à l’ouest du centre-ville de Perros-Guirec, entre la baie Sainte-Anne et la plage de Coz-Pors.